Lentilles de contact : 500 ans d’histoire

jeudi 19 octobre 2017 par Vision Direct
Lentilles de contact : 500 ans d’histoire

Nous connaissons tous aujourd’hui les lentilles de contact pour leurs fonctions correctrices, cosmétiques ou même thérapeutiques. Véritables concentrés de technologies, les lentilles de contact ont nécessité des centaines d’années d’expérimentations, de recherches et de développement pour arriver aujourd’hui à des lentilles performantes et respectent notre physiologie oculaire tout en étant presque imperceptibles.

Un concept qui remonte à Léonard de Vinci

Léonard de Vinci est considéré comme le précurseur des lentilles de contact. En 1508, de Vinci tente de comprendre le fonctionnement de l’œil et notamment le processus d’accommodation 1 – sorte d’autofocus permettant la mise au point de l’œil pour voir des éléments à différentes distances, comme le fait aujourd’hui un appareil photo. De Vinci propose ainsi une méthode capable de modifier le pouvoir de la cornée (face avant de l’œil) en la submergeant d’eau. Son travail n’avait pas pour objectif de proposer une solution pouvant corriger la vision mais plutôt de comprendre les mécanismes de l’œil.

Des premières lentilles en verre inconfortables

Ce n’est qu’en 1888 que des ophtalmologistes allemands et français donnent naissance aux premières lentilles de contact. Fabriquées à partir de verre soufflé, elles recouvraient pratiquement toute la partie visible de l’œil ― lentilles sclérales ― et ne laissaient pas respirer ce dernier. Leur poids, taille et épaisseur les rendaient extrêmement inconfortables et il était alors impossible de les porter plus de quelques heures de suite.

Mêmes si ces lentilles étaient loin du confort des lentilles d’aujourd’hui, elles prouvaient qu’il était techniquement possible de corriger des troubles de la vision en apposant directement un dispositif sur l’oeil. Les lentilles dites sclérales en verre soufflé sont restées la seule forme de lentille de contact jusqu’aux années 1930.

La naissance des lentilles rigides en plastique

Il a fallu attendre 1936 et l’invention des lentilles sclérales en plastique (Plexiglas), par un optométriste américain, pour avoir des lentilles plus légères, plus pratiques et permettant d’être portées plus longtemps2.

On imagine à partir de 1949 des lentilles plus petites, posées seulement sur la cornée plutôt que sur l’ensemble de la surface oculaire, appelées « lentilles cornéennes » et qui pouvaient être portées toute une journée3, 4,5,6. Le plastique utilisé dans la conception des lentilles ne permettait pas encore à l’oxygène de se diffuser correctement jusqu’à la cornée en passant à travers la lentille, ce qui pouvait provoquer des effets indésirables.

Ces lentilles ont connu un succès commercial dans les années 60. De la fin des années 70 jusqu’aux années 90 ont été mis au point plusieurs matériaux, laissant passer davantage l’oxygène.

La première lentille souple

En 1961, deux chimistes tchèques mettent au point la première lentille souple à partir d’hydrogel. Naissent alors les lentilles souples que l’on connait principalement aujourd’hui. Plus confortables que les lentilles rigides en raison de leur confort presque immédiat à la pose, contrairement aux lentilles rigides qui nécessitaient un temps d’adaptation. Les lentilles souples ont commencé à être commercialisées en 1971. Pendant plus de 20 ans, des innovations technologiques ont permis d’améliorer les matériaux à partir desquels les lentilles sont fabriquées.

C’est ainsi que naissent à la toute fin du XXème siècle les premières lentilles souples en silicone hydrogel, appelées communément « lentilles de dernières génération ». Ces lentilles sont plus perméables à l’oxygène que les lentilles en hydrogel, c’est-à-dire qu’elles laissent davantage passer l’oxygène à travers la lentille jusqu’à l’œil.

Les lentilles aujourd’hui

En hydrogel ou en silicone d’hydrogel, les lentilles correctrices souples sont aujourd’hui les plus courantes et permettent de corriger la plupart des besoins : myopie, hypermétropie, astigmatisme ou presbytie. Leur fréquence de renouvellement permet plus de souplesse, puisqu’il existe des lentilles annuelles, mensuelles, bimensuelles, hebdomadaires et journalières !


Focus sur les dernières lentilles en silicone hydrogel ACUVUE®

ACUVUE OASYS® 1-Day

  • Les lentilles ACUVUE OASYS® 1-Day, en silicone hydrogel, bénéficient de la technologie HydraLuxeTM qui travaille avec votre film lacrymal pour maintenir tout au long de la journée le confort, la qualité visuelle et faciliter la manipulation de la lentille 7, 8.
  • Elles aident à lutter contre la fatigue oculaire9.
  • Elles sont pratiques puisqu’il s’agit de lentilles journalières. Vous les mettez le matin et le jetez le soir. Elles ne nécessitent aucun entretien.
  • Comme toutes les lentilles ACUVUE®, elles possèdent un filtre UV pour aider à protéger vos yeux des rayons UV10.
  • Commander les Acuvue Oasys® 1-Day maintenant

ACUVUE® VITATM

  • Les lentilles ACUVUE® VITATM, en silicone hydrogel, bénéficient de la technologie HydraMaxTM qui aide à maintenir et maximiser l’hydratation 11.
  • Les lentilles ACUVUE VITATM sont des lentilles mensuelles qui offrent un confort tout au long du mois11,12.
  • Comme toutes les lentilles ACUVUE®, elles possèdent un filtre UV pour aider à protéger vos yeux des rayons UV10.
  • Commander les Acuvue ® VITA TM maintenant



1 Heitz, RF et Enoch, J. M., « Leonardo da Vinci: An assessment on his discourses on image formation in the eye », Advances in Diagnostic Visual Optics, Springer-Verlag,‎ 1987, p. 19—26
2 Heitz, RF et Enoch, J. M., « Leonardo da Vinci: An assessment on his discourses on image formation in the eye », Advances in Diagnostic Visual Optics, Springer-Verlag,‎ 1987, p. 19—26
3 U.S. Patent, 28 février 1948
4 « The Corneal Lens », The Optician,‎ 2 septembre 1949, p. 141–144
5 « Corneal Contact Lenses », The Optician,‎ 9 septembre 1949, p. 185
6 « New Contact Lens Fits Pupil Only », The New York Times,‎ 11 février 1952, p. 27
7 JJVC Data on file 2015. Evaluation sur une semaine de port journalier sur 119 porteurs de lentilles de contact aux Etats-Unis.
8 JJVC Data on file 2016. Définition de la technologie HydraLuxe®
9 Straker, B, Hamada, W, Sulley, A, Olivares, G. Fitting performance and efficiency with a new silicone hydrogel daily disposable toric contact lens. Poster presentation at GSLS Conference, January 2017
10 UV Blocking = Filtre UV. Toutes les lentilles de contact de la marque ACUVUE® possèdent un filtre UV de Classe 1 ou 2, aidant à protéger la cornée et l’intérieur de l’oeil des rayons UV nocifs. Les lentilles de contact avec filtre UV ne peuvent se substituer à une protection oculaire absorbant les UV telle que les lunettes de soleil classiques ou avec coques latérales car elles ne recouvrent pas l’intégralité des tissus oculaires annexes.
11 Données internes JJVCC 2016, Technologie HydraMax®
12 Données internes JJVCC 2016. Etude parallèle menée aux USA, en insu, randomisée, sur 30 jours de port journalier en lentilles à renouvellement mensuel, n=533 porteurs de lentilles silicone hydrogel. Evaluation du confort et de la vision, à l’issue de chaque semaine de port.

please wait