Cuisiner sans blesser ses yeux

vendredi 19 janvier 2018 par Vision Direct

cuisine yeux sante

La cuisine a beau être un loisir sain, il n’est pas rare d’y laisser des plumes (voire des cils). Oignons qui font pleurer, fumée du four … vos yeux ne sont pas épargnés. Comment faire pour ne pas choisir entre gourmandise et confort de vos yeux ? On vous donne tous nos conseils !

Couper les oignons

Oignons larmes cuisine

Il est bien connu que couper des oignons peut vite faire monter les larmes aux yeux. Même si cette étape très commune de la cuisine de tous les jours est devenue un ressort comique (« non je ne pleure pas, je coupe des oignons »), elle n’en reste pas moins douloureuse.

Si vous avez mal aux yeux en coupant les oignons et que, malgré vous, vous commencez à pleurer, c’est à cause d’une réaction biologique qui se passe entre les couche.

s de l’oignon. En effet, il s’y trouve un composé chimique appelé « sulfate d’allyle » et qui est libéré dès que l’on coupe la plante. Sa teneur en souffre en fait un gaz agressif pour la cornée des yeux… et pour le mascara !

Comment éviter de pleurer en coupant vos oignons ?

Il existe de nombreuses méthodes de grand-mère pour ne pas pleurer en coupant ses oignons, voici les plus courantes.

  • Découpez les racines de l’oignon : en retirant tout le tour des racines en bas de l’oignon à l’aide d’un couteau ou d’un économe, vous vous débarrasserez de la partie la plus concentrée en souffre.
  • Mettez votre oignon au frais avant de le couper (15 ou 20 minutes devraient suffire), il piquera moins quand vous le couperez.
  • Enfilez des lunettes de piscine : ce n’est certes pas la solution du confort mais vous aurez eu l’occasion de rire.
  • Tenez un cure-dent entre vos dents tout en coupant, ou bien une allumette, en faisant attention à garder le bout rouge de cette dernière vers l’extérieur.

Frotter ses yeux après avoir touché le mauvais ingrédient

Quand on cuisine, nos mains entrent en contact avec des tas d’ingrédients différents. Piments, oignons, épices, farine : la liste est longue. Certains sont volatiles et il suffit d’un courant d’air pour qu’ils viennent se loger directement sur vos lentilles. D’autres, comme les piments, laissent une empreinte invisible sur vos doigts.

Frotter ses yeux est déjà une habitude à bannir de votre quotidien car les saletés peuvent se loger sous vos ongles et vos mains ne sont jamais totalement propres. Lorsque vous cuisinez il est d’autant plus important que vos doigts n’entrent pas en contact avec vos yeux, particulièrement si vous portez des lentilles de contact.

Comment faire si vous avez de la nourriture dans les yeux ?

En premier lieu, il est essentiel de laver vos mains afin d’ôter tous les dépôts alimentaires subsistants.

  • Si vous ne portez pas de lentilles de contact, rincez vos yeux à l’aide de sérum physiologique, de spray d’eau thermale ou, à défaut de tout cela, d’eau fraîche du robinet.
  • Si vous portez des lentilles de contact, retirez-les délicatement. Rincez-les avec une solution d’entretien adaptée.
  • Soulagez vos yeux avec des gouttes adaptées (gouttes everclear ou sérum physiologique) puis remettez vos lentilles après les avoir nettoyées comme il fallait.
  • Évitez au maximum d’utiliser vos ongles car ils risquent de toujours contenir quelques particules de nourriture qui pourraient se loger dans vos yeux.

Vous êtes maintenant paré-e-s à cuisiner en toute sécurité et vos yeux restent intacts pour admirer le résultat de votre dur labeur. Bravo !

Avoir de la fumée dans les yeux

Fumee yeux cuisine

Quand on cuisine, il est très facile d’être piégé-e par la fumée des plats que l’on prépare. En ouvrant le four, la vapeur qui s’échappe a tendance à brûler les yeux et à les assécher au passage.

Les personnes qui ne portent pas de lentilles de contact sont embêtées un court instant, voire même embuées si elles portent des lunettes. Mais si vous portez des lentilles, vous risquez de ressentir un inconfort plus conséquent car la fumée assèche. Et il est bien connu que l’ennemi des porteurs de lentilles de contact est la déshydratation.

Comment empêcher la fumée d’assécher vos yeux

  • Commencez par bien aérer la pièce. Lorsque la fumée remplit la pièce, vous pouvez éprouver des difficultés respiratoires mais également souffrir de sécheresse oculaire très rapidement. En ouvrant les fenêtres, vous permettrez à l’air de mieux circuler et vos yeux seront protégés. Pour ne rien gâcher, cela évitera tout dégât d’humidité sur votre cuisine.
  • Soyez attentifs et attentives au degré de cuisson de votre plat. Si le thermostat est trop élevé, vos ingrédients ne pourront pas cuire uniformément et risquent même de brûler assez vite ; créant ainsi de la fumée agressive pour vos yeux.
  • Enfin, en ouvrant votre four, veillez bien à ne pas positionner votre visage au-dessus de l’ouverture de la porte. Autrement, la fumée ira directement dans vos yeux.

Si vous portez des lentilles de contact, il est déconseillé de rincer vos yeux à l’eau. En effet, on préférera une solution hydratante adaptée et beaucoup moins abrasive, telle que les gouttes pour les yeux Clinitas Soothe Multi, qui vous soulageront immédiatement.

Liens utiles :

please wait