-10 % sur everclear ELITE Code ELITE2021

Voir le monde à travers les yeux d'un autre

mardi 27 novembre 2018 par Vision Direct

Déficiences oculaires

Dans le monde, on estime qu'environ 253 millions de personnes vivent avec une déficience visuelle. Certaines de ces pathologies oculaires sont si courantes que beaucoup d'entre nous vivent avec l'une d'entre elles ou connaissent une personne qui en souffre. Il est aussi estimé qu'environ 80 % de ces déficiences pourraient être soignées préventivement ou guéries.

Au-delà des habituelles amétropies que sont la myopie, l'hypermétropie, la presbytie et l'astigmatisme, ou de certaines malformations telles que le strabisme (un défaut d'alignement des yeux) ou le kératocône (une déformation de la cornée pouvant provoquer l'astigmatisme), quelles sont donc les pathologies de l'œil les plus courantes et de quelles façons impactent-elles votre acuité visuelle ? Nous nous sommes intéressés à 5 cas différents en offrant un aperçu de ce à quoi ressemble le monde pour les personnes déficientes visuellement.

Déficiences oculaires cataracte

Cataracte

La cataracte se remarque par l'opacification totale ou partielle du cristallin, la lentille naturelle de l'œil qui se trouve derrière l'iris et la pupille.

Il y a trois types différents de cataracte :

  • Sous-capsulaire : située à l'arrière de la lentille.
  • Nucléaire : située dans la partie centrale de la lentille ou nucléus.
  • Corticale : située à la périphérie de de la lentille et progressant vers l'intérieur.

Selon les chiffres de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), plus de 20 % des personnes de 65 ans ou plus sont affectées et le pourcentage atteint environ 66 % pour les plus de 85 ans. Si l'âge est un facteur déterminant, cette pathologie peut aussi apparaître chez un adulte de moins de 60 ans suite à un traumatisme oculaire, une inflammation, un diabète ou une rétinite pigmentaire.

Vivre avec la cataracte peut être difficile car cela entraîne une vue floue et comme brumeuse : le fait de voir flou peut alors vous donner du mal à vous concentrer sur des choses particulières telles que des mots ou des objets physiques. Occasionnellement, les lumières apparaissent nimbées d'un halo, donnant l'impression d'être est plus aveuglantes qu'en réalité. L'image ci-dessus montre à quoi ressemble votre vision si vous avez la cataracte.

Les traitements à court terme pour la cataracte peuvent inclure le port de lunettes fortes ou des lentilles de contact, ainsi qu'une lumière plus adaptée à la lecture. Toutefois, le seul traitement sur le long terme est une opération chirurgicale visant à inciser le sac cristallin et désagréger et aspirer son contenu.

Il peut arriver que vous remarquiez une vision floue après une opération de la cataracte. S'il n'y a pas eu de complications durant l'opération, cela peut être dû à une différence d'amétropie et il vous faudra alors changer de lunettes ou de lentilles de contact pour qu'elles soient adaptées à votre nouvelle correction. Deux autres facteurs courants peuvent également jouer, à savoir un oedème de la cornée qui pourra se résorber de lui-même au bout de quelques jours et, plus rarement, un oedème maculaire qui nécessitera un traitement adéquat.

Vous pourrez également expérimenter un voile sur l'œil après une opération de la cataracte. Ce phénomène provient de la présence de « corps flottants » du vitré, le gel transparent que l'on trouve dans la cavité du globe oculaire. Le vitré peut perdre de sa transparence, d'où cet effet de « paillettes » ou « mouches volantes ». Il n'existe pas de traitement pour y remédier mais, d'après les experts, il est heureusement relativement facile de s'y habituer.

Notre consultant ophtalmologiste, Damian Lake, déclare : « Il n'y a pas de façon certaine de prévenir la cataracte, mais une alimentation saine avec des antioxydants comme les vitamines C et E à de bons niveaux journaliers peuvent aider à prévenir cette maladie ».

Déficiences oculaires rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique

On parle beaucoup de diabète dans les actualités, mais on parle rarement de la rétinopathie diabétique. La rétinopathie diabétique est une complication du diabète dans laquelle l'hyperglycémie endommage le fond de l'œil, provoquant la cécité si elle n'est pas traitée. Elle peut se développer avec les deux types de diabète.

Une personne peut réduire ses risques de développer une rétinopathie diabétique en s'assurant que sa glycémie, sa tension artérielle et son taux de cholestérol soient constants et maîtrisés.

Les symptômes de cette affection comprennent généralement une détérioration ou une perte de la vision soudaine, telle une vue floue ou inégale. Des corps flottants peuvent apparaître dans votre champ visuel et il y a aussi un risque de douleur et d'inflammation des yeux. Si vous êtes atteint de cette pathologie, vous aurez alors du mal à déchiffrer des mots ou des lettres isolés, surtout si la police est trop petite.

L'image ci-dessus vous donne un aperçu de la vision d'une personne souffrant de rétinopathie diabétique.

Le traitement n'est généralement recommandé que lorsqu'il existe un risque sérieux de perte de vision. Il peut s'agir d'un traitement au laser, d'injections de médicaments dans les yeux ou d'une intervention chirurgicale pour enlever les cicatrices et le sang des yeux.

Damian ajoute : « Si vous êtes diabétique, les mesures préventives que vous devez prendre incluent un contrôle strict de votre glycémie, ne pas fumer, contrôler votre pression artérielle ».

Déficiences oculaires dégénérescence maculaire

Dégénérescence maculaire

Parfois appelée DMLA, la dégénérescence maculaire liée à l'âge se rencontre le plus souvent chez les personnes âgées de 50 à 60 ans et affecte la vision centrale. Cela ne provoque pas toujours une cécité totale, mais peut rendre difficiles les activités quotidiennes telles que regarder la télévision, lire ou conduire.

Si vous êtes atteint de DMLA, vous présenterez probablement des symptômes comme la perception d'objets plus petits que la normale, de couleurs moins brillantes qu'auparavant, de lignes droites ondulées ou même d'hallucinations.

Comme le représente l'image sur la droite, la lecture d'un article comme celui-ci serait particulièrement difficile pour une personne atteinte de DMLA, car sa concentration en serait affectée.

En fonction de la gravité de la maladie, les traitements vont des aides visuelles aux injections régulières dans les yeux, en passant par la thérapie photodynamique.

Comme le précise Damian, « La prévalence augmente nettement chez les personnes âgées de plus de 75 ans. Les principaux facteurs de risques sont l'âge, la génétique et le tabagisme, mais le risque existe aussi chez les personnes souffrant de maladies cardiaques, d'obésité, d'hypertension artérielle ou d'hypercholestérolémie ».

Glaucome

Dégénérescence maculaire glaucome

Le glaucome est une maladie oculaire fréquente où le nerf optique est endommagé en raison d'une accumulation de liquide dans la partie avant de l'œil, ce qui augmente la pression dans l'œil. Cette affection touche principalement les personnes de plus de 70 ans et, sans traitement, peut entraîner une perte progressive de la vue.

Cette déficience visuelle peut entraîner un certain nombre de symptômes, notamment :

  • Douleur intense au niveau des yeux
  • Nausées et vomissements
  • Yeux rouges
  • Maux de tête
  • Sensation d'avoir les yeux gonflés
  • Halos lumineux
  • Vision floue

À mesure que le glaucome se développe, une vision floue devient un symptôme qui s'aggrave progressivement avec le temps et rend la focalisation difficile. Bien que ce soit une affection courante, le glaucome peut éventuellement conduire à une perte de la vue s'il n'est pas traité.

Le glaucome est une maladie difficile à repérer car de nombreux symptômes sont invisibles. Cependant, notre image ci-dessus montre à quoi pourrait ressembler un texte pour une personne atteinte de glaucome.

Il n'existe aucun traitement permettant d'inverser la perte de vision due au glaucome, mais des mesures préventives peuvent être prises pour éviter une aggravation de la maladie. Cela peut inclure des gouttes oculaires, un traitement au laser et une intervention chirurgicale si nécessaire.

« Le glaucome aigu est traité au laser pour créer une ouverture dans l'iris, et des médicaments sont utilisés pour diminuer la pression des yeux. Occasionnellement, une opération peut être effectuée afin de retirer la lentille » explique Damian Lake, « cependant, dans le glaucome chronique, le traitement est généralement quotidien, il s'agit de gouttes pour diminuer la pression intraoculaire, mais il est parfois nécessaire de faire appel au laser pour diminuer l'augmentation de pression dans les yeux ou à une opération pour augmenter le débit de sortie ».

Dégénérescence maculaire décollement de la rétine

Décollement de la rétine

Le décollement de la rétine est l'un des troubles visuels les moins communs de notre liste, mais peut être fréquent chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Dans ce cas, la mince couche de tissus nerveux sensible à la lumière se sépare des couches sous-jacentes, ce qui provoque une vision déformée et floue.

Il existe trois types de décollement de rétine :

  • Rhegmatogène - il s'agit du type le plus courant. Il est causé par un trou ou une déchirure de la rétine.
  • Tractionnel - la rétine est tirée par un tissu cicatriciel dans l'œil
  • Exsudatif - la forme la plus rare, causée par une fuite de liquide des vaisseaux sanguins situés sous la rétine.

Le décollement de la rétine est une affection grave et devra être traité rapidement pour éviter des dommages permanents à la vue. Les premiers symptômes comprennent des taches flottantes dans le champ de vision et des éclairs de lumière, mais peuvent se transformer en rideaux ou en ombres se propageant dans le champ de vision.

Notre image ci-dessus permet de visualiser les taches et ombres sur l'œil liées au décollement de rétine, qui peuvent rendre la lecture plus difficile. Une telle expérience est particulièrement effrayante quand elle survient de manière soudaine et inattendue.

Le traitement de cette affection consiste en une intervention chirurgicale qui sera généralement effectuée rapidement après un diagnostic afin de garantir que la rétine puisse être rattachée avant que des dommages permanents à la vue ne soient causés.

Damian Lake précise : « Si vous développez des lumières clignotantes ou de nouvelles taches flottantes dans votre champ de vision, cela peut être le signe d'une déchirure de la rétine, qui peut prédisposer à un décollement de la rétine. Dans ce cas, il est plus sûr d'obtenir un bilan de santé urgent avec un professionnel de santé qualifié ».

Les affections reportées ci-dessus ont des traitements différents en fonction de la gravité de la déficience. Il est important de veiller à la santé de vos yeux car cela peut faire la différence entre une vision claire du monde et une malvoyance, voire une perte de vision permanente.

Vous pouvez également souffrir d'autres affections qui ne sont pas à proprement parler des troubles de la vision, telles que la conjonctivite (l'inflammation ou l'irritation de la conjonctive de l'œil, la membrane recouvrant le dessous des paupières et le blanc de l'œil) ou l'uvéite (une inflammation de l'uvée, la région de l'œil qui contient notamment l'iris). Dans de tels cas, votre ophtalmologue vous recommandera généralement des traitements de type collyres.

Dans tous les cas, si vous pensez souffrir d'une de ces maladies oculaires, nous vous invitons à parler à votre opticien des options de traitement à votre disposition. Si vous recherchez les aides visuelles adéquates, jetez un œil à notre gamme de lentilles de contact.

M. Damian Lake est membre du Royal College of Ophthalmologists, ainsi que consultant en ophtalmologie et directeur des cliniques à l'hôpital de renommée mondiale Queen Victoria Hospital, à East Grinstead. Vous pouvez consulter son site web ici.

please wait