Semaine mondiale du glaucome : 5 mythes sur la maladie

jeudi 5 mars 2020 par Vision Direct

Woman with glaucoma

Chaque année, les organisations internationales de santé, universités, professionnels de la santé et patients assemblent leurs efforts pour sensibiliser le public à l'étendue des retombées du glaucome. Aussi connu sous le nom de "voleur de vue silencieux", le glaucome est la deuxième cause principale de la cécité en France et touche près de 800 000 personnes. L'Inserm estime qu'il existe entre 400 000 et 500 000 personnes qui souffrent de glaucome sans le savoir, manquant ainsi à la fois le diagnostique et le traitement qui pourraient sauver leur vue.

Être proactif•ve et prendre soin de la santé de vos yeux en passant un test de vue au moins tous les deux ans reste le meilleur moyen de détecter un glaucome et de préserver votre vue. Sur internet et dans votre entourage, vous entendrez beaucoup parler du glaucome...mais attention aux (très nombreuses) fausses informations qui circulent.

Pour cette semaine mondiale du glaucome, on vous aide à démêler le vrai du faux avec les 5 mythes les plus courants et relatifs au glaucome. Après avoir lu cet article, vous saurez tout ce qu'il y a à savoir pour protéger votre vue

Mythe #1

Si vous ne ressentez aucun symptôme, vous n’avez pas de glaucome

La vérité

Si le glaucome est aussi appelé “Voleur de vue silencieux”, ce n’est pas pour rien ! La plupart des gens ne ressentent aucun symptôme jusqu’à qu’il ne soit trop tard. Comme la perte de vue progresse lentement, en partant de votre champ de vision externe, il est très difficile de remarquer le moindre changement. C’est pour ça que les tests de vue réguliers sont essentiels, ils permettent à votre ophtalmo d’inspecter l’arrière de votre oeil pour détecter la moindre trace de glaucome.

Mythe #2

Je ne risque rien : personne n’a de glaucome dans ma famille

La vérité

Si l’un des membres de votre famille souffre de glaucome, c’est en effet un risque en plus. Mais beaucoup de patients sont les premiers de leur famille à en souffrir. Certains ne savent même pas que leur famille a été touchée par le glaucome ! C’est pour ça qu’il est très important que les personnes touchées par le glaucome encouragent leur famille à passer un test de vue.

Mythe #3

Le glaucome n’affecte que les personnes de plus de 60 ans

La vérité

Même si le glaucome est plus courant chez les plus de 60 ans, il peut toucher tout le monde sans limite d’âge, y compris les bébés ! Les docteurs recommandent de faire tester la vue de votre bébé 72 mois après sa naissance puis tous les ans. On conseille aux adultes de se contenter des tests de vue de routine mais si vous avez un risque plus élevé que les autres, votre ophtalmologue vous conseillera sûrement de faire vérifier vos yeux plus souvent.

Mythe #4

Le glaucome n’affecte qu’un seul oeil

La vérité

La plupart du temps le glaucome touche les deux yeux mais commence par n’en toucher qu’un, que qui fait que la perte de vue est aussi difficile à remarquer. Mais si le glaucome est détecté au tout début et que vous êtes immédiatement soigné•e, les symptômes disparaissent immédiatement et votre vue reste intacte.

Mythe #5

La vue perdue à cause du glaucome peut être récupérée

La vérité

Lorsque vous commencez à remarquer une perte de vue, il est trop tard pour y remédier. Les effets du glaucome sont irréversibles, c’est pour ça qu’il est essentiel de passer un test de vue tous les deux ans au moins et de prendre rendez-vous dès que vous remarquez le moindre changement. Même s’il est impossible de changer le passé, les symptômes du glaucome peuvent être contrôlés et traités avec un collyre, un traitement par voie orale, une thérapie au laser ou par chirurgie afin de stopper l’évolution de la maladie et ses effets.

please wait