Quand les médicaments deviennent dangereux pour nos yeux

lundi 19 septembre 2016 par Maud Ly Tham


Ils sont censés nous guérir, nous débarrasser de maux qui hantent notre quotidien ou qui altèrent notre qualité de vie. Les médicaments, qui nous soignent, nous soulagent ou nous calment, peuvent pourtant causer des dégâts sur nos yeux. Des dégâts parfois irréversibles.

Le site Medisite.fr s’est penché sur ce sujet et dévoile l’impact de certains médicaments à usage courant sur nos yeux.

Traitements des inflammations

Les anti-inflammatoires composés de cortisone, ou corticoïdes, administrés par voie orale ou par voie ophtalmique sont à l’origine d’un développement d’une cataracte ou d’un glaucome lorsque le traitement est prolongé et chronique. Ils peuvent également aggraver un herpès de la cornée au bout de deux ou trois jours de traitement.

Si vous remarquez que votre vue s’est modifiée, il est recommandé de consulter votre ophtalmologue.

Traitements de l’arthrite

Le Plaquenil est l’un des médicaments utilisés pour le traitement de l’arthrite. S’il est pris sur du court terme, ses effets secondaires se manifestent par l’apparition d’halos, une vision brouillée ou un éblouissement plus facile. Ils disparaissent cependant lorsque le traitement s’arrête. Lorsque le médicament est pris sur du long terme, il abîme la rétine et cause une diminution voire une perte de la vue permanente.

Il est recommandé de vous faire suivre par votre ophtalmologue lorsque le Plaquenil est compris dans votre traitement.

Traitements des troubles du rythme cardiaque

Un traitement à base d’amiodarone favorise la formation de dépôts cornéens qui affectent peu ou pas la vision. Dans certains cas, très rares, ces dépôts peuvent gêner la vue, sans occasionner de douleur, et donner l’impression de voir à travers une vitre mal nettoyée.

Malgré le caractère « inoffensif » du médicament, il est recommandé de vous faire suivre par votre ophtalmologue lorsque l’amiodarone vous a été prescrit.

Traitements de l’anxiété et de la dépression

Le bromazépan est présent dans certains médicaments qui traitent l’anxiété ou la dépression (dont le Lexomil). Ses effets secondaires sont généralement sans conséquences et se traduisent par une sécheresse oculaire. Dans certains cas assez rares, il peut cependant causer un glaucome aigu.

Si vous remarquez que votre vue s’est modifiée, il est recommandé de consulter votre ophtalmologue.

Traitements des allergies

Les traitements contre les allergies peuvent également avoir des effets secondaires. Ceux-ci sont sans gravité. Ils assèchent les yeux au pire ou rendent vos yeux plus sensibles à la lumière. Ces effets disparaissent lorsque le traitement s’arrête.

Si vous portez des lentilles, il est conseillé de consulter votre ophtalmologue pour déterminer les gouttes adaptées à vos lentilles et à vos yeux.

Traitements des pannes … au lit …

Le Viagra, cette fameuse pilule bleue, peut interrompre la circulation sanguine au niveau du nerf optique et causer une baisse de la vue importante, voire une cécité sur le long terme.

Si votre vue a fortement baissé, il est recommandé de consulter un ophtalmologue.


Lire aussi :
  • 4 mauvaises habitudes qu’ont les porteurs de lentilles de contact

  • please wait