Black Friday : -8 % SUR TOUT Code BF22

Myopie : définition, causes et traitements

Jeune femme passant un test de vue chez l’opticien

Si vous souffrez de maux de tête réguliers ou avez souvent les yeux fatigués, que vous avez du mal à lire des panneaux de loin ou à regarder la télévision, ou que vous avez besoin de plisser les yeux pour voir correctement, il se peut bien que vous soyez atteint de myopie. Cette amétropie courante est due à un œil trop long (myopie axile) ou trop puissant (myopie d’indice). Rendant flous les objets vus de loin, ce défaut visuel peut se développer pendant l’adolescence et affecte plus d’un adulte sur trois rien qu’en France.

Mais y a-t-il des mesures que vous pouvez prendre pour éviter de développer un cas de myopie ? Comment la myopie peut-elle être soignée et quels sont les symptômes à garder à l’œil ? Nos opticiens experts viennent à votre aide en expliquant les faits importants que vous devez connaître sur ce trouble visuel.

Quelles sont les causes de la myopie ?

La myopie survient souvent lorsque le globe oculaire devient trop long, comparé à un œil normal, empêchant alors les rayons lumineux d’atteindre la rétine (la membrane sensible à la lumière située au fond de l'œil). Cela veut dire que l’image d’un objet ne peut alors pas se former à l’avant de la rétine. En termes plus simples, votre œil n’arrive pas à produire une image claire des objets se trouvant à distance.

La myopie a l’effet inverse d’une autre erreur de réfraction, l'hypermétropie (trouble de la vision de près) qui rend flous les objets proches de vous. Il est possible de souffrir à la fois d’astigmatisme et de myopie, lorsque la courbure de la cornée est de forme ovale, un peu comme un ballon de rugby, ce qui entraîne une vision floue quelle que soit la distance. De plus, la longueur axiale d’un œil myope accentue le risque de décollement de la rétine, car celle-ci est plus tendue et donc plus fragile. La myopie est généralement héréditaire, mais des facteurs environnementaux et de santé tels que du diabète représenteraient des risques supplémentaires.

Il existe trois types de degré de myopie (en fonction des dioptries possibles) :

  • La myopie simple : un type léger d’amétropie dans lequel l’œil ne présente pas d’autres problèmes.
  • La myopie forte : un type plus sévère de myopie qui survient quand une personne développe une mauvaise vision de près à un jeune âge sans que cela ne soit traité et qui empire avec le temps. La myopie forte peut accroître la probabilité de développer d’autres déficiences visuelles comme le glaucome, la cataracte ou le décollement de rétine.
  • La myopie pathologique : un type de myopie rare, également appelé myopie maligne ou dégénérative. La myopie pathologique est généralement héréditaire et s’empire à l’âge adulte, augmentant les risques d’une croissance anormale des vaisseaux sanguins, de décollement rétinien et du glaucome.

Les symptômes de la myopie

Les personnes souffrant de myopie peuvent observer une variété de symptômes, mais les signaux les plus courants incluent :

  • Des maux de tête réguliers
  • La fatigue oculaire
  • Des difficultés pour conduire, en particulier quand il fait sombre
  • Une vision floue quand vous essayez de vous concentrer sur des objets éloignés
  • Le besoin de plisser ou de fermer en partie vos yeux pour bien voir

La myopie peut se détecter au moment de la puberté et même à un plus jeune âge. Certains indices peuvent témoigner du fait que votre enfant souffre de ce trouble de la vision :

  • Un clignement excessif des yeux
  • Un frottement des yeux
  • Une incapacité à remarquer des objets éloignés
  • Une tendance à s’asseoir près de la télévision ou de la difficulté à voir le tableau en classe
  • Un plissement constant des yeux

Toutefois, vous ou votre enfant peuvent présenter des symptômes de la myopie à peine visibles, d’où l’importance cruciale de tests de vue réguliers : un rendez-vous chez l'ophtalmologiste doit être effectué au moins une fois tous les deux ans. Détecter la myopie dès que possible vous donne de meilleures chances d’y remédier et de limiter ses symptômes. Si vous recevez un diagnostic de myopie, il est également important d’avoir des examens réguliers, car porter des lunettes de vue ou des lentilles de contact avec une puissance trop faible peut augmenter le développement de la myopie.

Jeune femme se regardant dans le miroir pour mettre ses lentilles de contact

Myopie et lentilles de contact

Heureusement, les personnes myopes peuvent se rassurer et profiter d’une vision nette, quelle que soit la distance, grâce à des lentilles de contact. Correspondant exactement aux données de votre ordonnance et conçues pour aider vos yeux à focaliser correctement la lumière naturelle, les lentilles de contact sont une option extrêmement pratique et rentable, qui vous donne la liberté de vous adonner à vos activités quotidiennes en profitant d’un champ de vision plus large et d’une excellente acuité visuelle. Selon vos préférences, vous pouvez opter pour des lentilles journalières jetables, des bi-mensuelles ou des mensuelles. Parmi les lentilles de contact les plus plébiscitées figurent les 1 Day Acuvue Moist, la gamme des everclear, notamment les everclear ELITE, et les Dailies Total 1.

Pour trouver la marque et le modèle le plus adapté à vous, parlez à votre opticien ou votre ophtalmologue, consultez notre guide des lentilles de contact ou contactez notre service client si vous avez des questions sur les lentilles de contact.

Traitements de la myopie alternatifs

Si les lentilles de contact sont le moyen de correction optique le plus simple pour la myopie, les verres correcteurs constituent une autre option pour rectifier votre amétropie. Mieux encore, si vous souffrez d’une myopie légère, vous pouvez choisir de porter vos lunettes seulement quand vous avez besoin de voir de loin, par exemple si vous prenez le volant ou si vous regardez la télévision. De leur côté, les personnes qui font l’objet d’une myopie plus forte peuvent avoir envie d’une solution permanente et opter pour la chirurgie réfractive ou au laser excimer. Ces types d’opérations dites PKR ou LASIK ne sont pas adaptées aux enfants ou aux adolescents et impliquent le retrait d’une couche de la membrane cornéenne pour aplatir la cornée ou la création d’un minuscule volet en haut de votre cornée, pour sculpter celle-ci et remettre le volet à sa place. De plus, l’orthokératologie est une option non chirurgicale, dans le cadre de laquelle vous devez porter des lentilles perméables au gaz rigides la nuit pour remodeler à terme votre cornée.

Bien que la myopie ne puisse pas être empêchée, certaines études ont prouvé que vous pouvez ralentir son développement en apportant des changements à votre mode de vie et en améliorant la santé générale de vos yeux. Le port de lunettes de soleil ou de lentilles de contact avec filtre anti-UV bloque les rayons lumineux dangereux et la bonne habitude de lire et de travailler en vous servant d’un éclairage de qualité, tout en faisant des pauses régulières loin des écrans, peut vous aider à réduire la fatigue oculaire.

La myopie chez les enfants

La myopie peut se développer chez les enfants à tout moment entre 6 et 13 ans et empirer en grandissant. Pour identifier une vision éloignée floue ou d’autres problèmes oculaires comme l’amblyopie (œil paresseux) et la dégénérescence maculaire aussitôt que possible, vous avez tout intérêt à emmener votre enfant passer un test de vue tous les ans. Il y a un lien faible mais possible entre la myopie et le risque de développer des pathologies oculaires comme l'amblyopie, ce qui est une autre bonne raison de surveiller la bonne santé de vos yeux et de faire des bilans réguliers. Les lentilles de contact, les gouttes pour les yeux à faible dose d’atropine et l’orthokératologie peuvent aussi contribuer à corriger la myopie chez les enfants.